Dans une interview à Radio Okapi, la cheffe de la MONUSCO a déclaré que le président Félix Tshisekedi a encore besoin de la Force de brigade intégrée de la MONUSCO (FIB)et des discussions sont actuellement en cours à New York pour améliorer ses capacités opérationnelles. Mme Zerrougui assure continuer le suivi avec New-York pour s’assurer que la force de brigade intégrée de la MONUSCO continue à jouer son rôle.

« La FIB est un outil que le gouvernement congolais veut garder. Ils l’ont dit dans cette réunion entre les chefs d’Etat de la SADC et les chefs d’Etat des pays qui ont des troupes sur place et le président congolais. Ce message, nous l’avons transmis à New York parce que ce n’est pas la mission qui décide de la reconfiguration de ces choses ; c’est New-York qui décide tout ce qui est des troupes, contributeurs, tout ce qui est police, et donc il y a des discussions actuellement pour améliorer les capacités de la FIB, pour renforcer son leadership, pour renforcer ses capacités aussi opérationnelles que logistiques, pour répondre à la menace qui existe et nous continuons à faire le suivi avec le gouvernement congolais et avec new York pour nous assurer que cet outil joue le rôle qu’il faut.»

Radio Okapi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici