Ecoutez cet article

Trésor Kibangula, membre du groupe d’études sur le Congo affirme que les députés FCC ont tourné le dos à leur autorité morale notamment parce qu’il n ‘est plus influent depuis quelque temps. Pour lui, le fait que le président de la République, Félix Tshisekedi ait fait des nominations au sein de l’armée, au sein de la police même au sein des services de sécurité, au sein de la Justice sans l’accord de Kabila prouve que “Joseph Kabila n’est plus influent”.

En ce qui concerne la résistance du premier ministre, Sylvestre Ilunkamba quant à sa démission comme l’exige le bureau provisoire de l’Assemblée Nationale, Cet analyste estime que le premier ministre peut introduire un recours auprès de hautes institutions de juridiction mais un recours qui peut ou ne pas aboutir car poursuit-il , “l’influence du camp Kabila sur les institutions comme la cour constitutionnelle ou le conseil d’Etat est suffisamment réduite”, ce qui explique d’après lui que le recours du premier n’aboutisse à une suite favorable.

Concernant l’adhésion de Bemba et Katumbi à l’Union Sacrée, Il indique que le contenu de l’Union sacrée devait être mis en place, tout devait être claire premièrement raison pour laquelle ces deux leaders ont trainé dans leur adhésion. Il affirme qu’ils ont adhéré parce qu’ils se sont dits qu’ils ne peuvent plus doter à Joseph Kabila les moyens de préserver encore son premier ministre. Le défi pour lui, reste de définir si l’Union sacrée est un programme commun pour la gouvernance du pays ou un agenda politique du seul président Félix Tshisekedi.

Rappelons que ce mercredi 27 janvier 2021, le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a été déchu à l’Assemblée Nationale. Sur le 382 députés présents, 363 ont votés pour sa déchéance, 7 ont votés contre, 5 se sont abstenus et 2 bulletins étaient nuls. Notons que plus de 200 députés du FCC ont adhéré à l’Union Sacrée.

Bénédicte Matondo
Election Net / MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici