Ecoutez cet article

Le Front Commun pour le Congo entend se refaire une santé à partir de Lubumbashi. Ce mercredi, Joseph Kabila Kabange a démarré les audiences dans sa ferme privée de Kashamata dans la périphérie de Lubumbashi.

Le comité de crise mis en place au Front Commun pour le Congo est le premier au programme. Il a rendu, à son autorité morale, les conclusions de ses travaux tenus pendant deux semaines, rapportent les partisans du chef de l’État honoraire.

Cette équipe, composée notamment de Raymond Tshibanda, Marie-Ange Mushobekwa, Félix Kabange, Didace Pembe, Didier Manara et Liliane Pande, a une séance de travail ce mercredi avec l’autorité morale du FCC, à Lubumbashi.

Selon des sources proches de la famille politique de Joseph Kabila, le Comité de crise avait pour mission de diagnostiquer les causes de la crise, formuler des propositions pour la sortie de crise et mettre en place des stratégies pour la reconquête du bureau de la Chambre basse précise le journaliste AZTO

Pour cela, cette équipe avait reçu et entendu les députés nationaux du FCC qui ont non seulement posé leurs problèmes, mais aussi proposé des pistes de solutions pour la bonne marche de la plateforme.

“Nous devons rassembler tout le monde(caciques, présidents des regroupements politiques du fcc, députes pétitionnaires…) autour de l’autorité morale pour rebondir au bureau de l’Assemblée nationale et se maintenir au gouvernement” a insisté le député national Shisso Nkongolo Hyacinthe, du regroupement ADU.

Chris Lumbu
Election-net

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici