Ecoutez cet article

Henri Mova, ministre de l’intérieur s’est félicité du dépôt de la liste des partis et regroupements politiques ce lundi 26 mars 2018 à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Selon le ministre de l’Intérieur, ce geste témoigne la marche vers les élections. Cette marche qui est, d’après lui, dans une phase de non-retour.

«Aujourd’hui, nous avons posé un acte de foi pour démontrer aux yeux de la communauté nationale et des partenaires que pour nous le processus électoral pour nous est inéluctable. Nous sommes entrés dans une phase de non-retour. A partir d’aujourd’hui, on sait la composition des équipes qui vont concourir à la réalisation de la volonté populaire de se choisir ses dirigeants. A partir de ce moment, nous avons eu la bonne nouvelle que le gouvernement avait bouclé le montage du financement des élections. C’est un acte de souveraineté qui a été posé lors de la réunion inter institutionnelle. Aujourd’hui, techniquement nous sommes à mesure de dire que ces élections plus personne ne peut en arrêter la marche. Il n’y a plus à perdre du temps », a-t-il dit.

La liste transmise n’a pas été dévoilée. Cependant des sources ayant participé à la réunion avec Corneille Nangaa évoquent les chiffres de 600 partis et de moins de 100 regroupements politiques.

Rachel Kistita

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici