Ecoutez cet article

Après avoir été placé en garde à vue pour besoin d’enquête tard dans la soirée du vendredi 18 décembre 2020 par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe dans le cadre de l’affaire Access Bank, le Coordonnateur de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), Maître Ghislain Kikangala, a été relaxé et a regagné son domicile ce samedi 19 décembre 2020.

L’information émane d’un communiqué du service de communication de l’APLC daté de ce samedi..

“En répondant à l’invitation du parquet général près de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, le Coordonnateur de l’APLC a collaboré au bon déroulement de l’enquête en cours. La liberté étant le principe et la détention l’exception, Maître Ghislain Kikangala a été relaxé car il bénéficie de la présomption d’innocence, et il continuera à se rendre disponible pour la justice”, lit-on dans ce communiqué de presse signé par Chouna Lomponda, directrice de communication et Porte-Parole de l’APLC.

D’après la même source, contrairement aux rumeurs qui ont circulé dans la presse, le coordonnateur de l’APLC n’a jamais été en détention à Makala.

“L’interpellation du Coordonnateur de l’APLC, ne doit pas occulter les graves soupçons de blanchiment des capitaux et financement du terrorisme chiffrés à plusieurs millions de dollars qui pèsent sur Access Bank”, conclut le communiqué.

Jephté Kitsita
7sur7

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici