La Conférence des Présidents du FCC a, au cours d’une réunion ce mercredi 9 septembre 2020, évoqué les questions brûlantes de l’actualité sociopolitique du pays.

Les participants à cette rencontre ont soulevé particulièrement le fait que les nominations à la territoriale bénéficient des “larges consultations ” au sein de la coalition.

“Dans cette perspective, fort des rumeurs faisant état des nominations imminentes des cadres territoriaux par le ministère de l’Intérieur, le FCC a tenu à fixer l’opinion sur ce qui suit : la territoriale participe du cadre institutionnel de l’organisation des élections. De ce fait, la nomination des cadres territoriaux, au niveau tant des entités territoriales décentralisées que celles déconcentrées, doit se dérouler en toute transparence de manière à rassurer toutes les parties prenantes au processus électoral” lit-on dans le communiqué qui a sanctionné la réunion de la conférence des présidents.

Et d’ajouter :

“Ces nominations devraient bénéficier de larges consultations au sein de la coalition. Elles devraient, par ailleurs, s’agissant des entités déconcentrées, tenir compte de l’impératif de la stabilité des cadres territoriaux en fonction, depuis seulement 2018, en prenant en compte les coûts comparatifs pouvant entraîner des mutations prématurées et non préparées, mais dictées uniquement par des mobiles partisans”.

Et pour conclure, le FCC explique également que ces nominations, à venir devraient également “respecter la procédure prescrite, impliquant les ministères et commissions gouvernementales concernées y compris, les délibérations en Conseil des ministres”.

Les dernières ordonnances présidentielles de mise en place au sein de la magistrature, de l’armée et de la police ont donné lieu à des polémiques au sein de la coalition FCC-CACH, surtout à propos du contreseing qui a avait été assuré par le Vice Premier ministre, ministre de l’Intérieur à la place du Premier ministre en mission dans le Haut-Katanga.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici