Ecoutez cet article

Le Parlement de la République Démocratique du Congo est l’institution nationale la plus corrompue; révèle un rapport du sondage conjoint entre le Groupe d’Étude sur le Congo (GEC) et le Bureau d’Études de Recherche et de Consulting International (BERCI), parvenu à notre rédaction, ce mercredi 20 octobre.

À en croire ces deux structures, ce résultat du sondage est fait suite aux débats suscités autour du monnayage des votes ou encore de l’achat des 500 Jeeps en faveur de députés nationaux.

« Ce qui fait dire à 27% des répondants que le Parlement, c’est-à-dire l’Assemblée nationale et le Sénat, représente l’institution la plus corrompue du pays devant le gouvernement (11,60 %), les cours et tribunaux (9,40 %), l’armée, la police et les services de santé (8,80 %) et la présidence de la République (8,60 %) », rapportent GEC et BERCI.

En même temps, ce document de sondage révèle que 71% des congolais estiment que des élus travaillent pour leurs propres intérêts, plutôt que pour ceux du pays.

Objectif-Infos

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici