Le parlement européen a , dans une résolution adoptée jeudi 17 septembre dernier, déploré le report sine die du mini-sommet de Goma, Nord-Kivu, qui devait initialement se tenir le 13 septembre dernier sur initiative du président de la République Félix Tshisekedi.

Le mini-sommet qui devait réunir cinq chefs d’État de la région des Grands Lacs, avait comme objectif: discuter des moyens de rétablir la paix dans la région.

Les parlementaires européens espèrent donc, que le mini-sommet pourra être “reprogrammé dès que possible”, et qu’il pourra conduire à un apaisement des tensions entre pays limitrophes;

Reprogrammé au 20 septembre, le mini-sommet de Goma est de nouveau reporté à une date ultérieure.

Dans un communiqué publié ce vendredi, la ministre des affaires étrangères n’a évoqué aucune raison. Elle déclare cependant que le format et la date convenus seront communiqués dans les prochains jours.

Bien avant, le Rwanda avait proposé que ce mini-sommet se tienne par vidéoconférence vu la situation sanitaire liée à la Covid 19.

Pour rappel, les États africains invités à ce mini-sommet sont le Rwanda, l’Angola, le Burundi et l’Ouganda.

Ange Makadi Ngoy

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici