Ecoutez cet article

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa Yobeluo, a clôturé ce weekend à Kinshasa l’atelier de renforcement des capacités en logistique électorale à l’intention des formateurs nationaux à Kinshasa en prélude des élections prévues en 2023.

Ce, avec l’appui de la fondation internationale des systèmes électoraux (IFES).

Au total, une trentaine d’experts maisons de la CENI en matières logistique venus du Secrétariat Exécutif National (SEN) et des Secrétariats Exécutifs Provinciaux ont été outillés durant 7 jours .

« Les élections auront lieu en 2023 contrairement à ce que disent gens…les élections sont tenables en 2023 si nous nous prenons à temps. Dans ce sens, la CENI s’acquitte déjà de tout ce qui dépend d’elle. Nous n’aurons pas besoin d’excuse » a déclaré Corneille Nangaa.

Et d’ajouter :

« Il faut commencer des réflexions sur comment on va reconstituer le fichier électoral, il faut préparer le scrutin avec toutes les activités y afférentes, c’est-à-dire la répartition des sièges, l’inscription des candidatures et la formation des agents »

Corneille Nangaa affirme que pour 2023 le défi logistique va continuer et surtout avec l’état des routes qui sont dégradées davantage mais également avec les projections sur les électeurs à inscrire sur la liste électorale. Selon lui, les projections tourneront autour de 50 millions d’électeurs pour les élections de 2023 soit 10 millions d’électeurs de plus que lors de celles de 2018.

Africa 24 sur 24

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici