Ecoutez cet article

Les députés et sénateurs du Sankuru ont rencontré lundi 10 mai le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde pour aborder la crise institutionnelle que connaît cette province issue du démembrement du Kasaï oriental.

« Les députés nationaux et sénateurs du Sankuru ont demandé de voir en urgence le Premier ministre suite à la crise institutionnelle qui sévit depuis 2019 au Sankuru. Cette crise institutionnelle qui persiste entre l’Assemblée provinciale et le gouverneur de province plombe tout espoir de développement. Voilà la raison qui a motivé notre présence ici pour demander au Premier ministre de voir, à son niveau, comment décanter la situation », a déclaré le député Emery Okundji, le porte-parole de la délégation.

Déterminé à garantir la paix et la stabilité des provinces, le chef du gouvernement congolais a rassuré à ses hôtes son implication dans la résolution de cette crise institutionnelle.

« Le Premier ministre nous a promis qu’il va s’y employer pour qu’il y ait une solution urgente parce que l’avenir et le développement de la province en dépendent. Sous réserve de la saisine du président de la République qui peut user de ses pouvoirs constitutionnels, notamment l’article 198 alinéa 10 de la constitution, pour résoudre cette crise qui bloque le développement de la province », a renchéri Okundji.

Depuis son élection à la tête de la province du Sankuru le 10 avril 2019, le gouverneur Joseph Mukumadi vit dans un bras de fer permanent avec l’Assemblée provinciale.

Cette crise institutionnelle freine le développement de la province de Lumumba.

Théo Démosthène Kalubi
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici