Ecoutez cet article

En République Démocratique du Congo, les États-Unis d’Amérique et la Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) ne sont pas d’accord du débat sur la nationalité.

A en croire d’abord l’organisation onusienne , ce débat risque d’engendrer des conséquences potentiellement dangereuses .

Le point de vue de Bintou Keita au Conseil de Sécurité de l’ONU est largement soutenu ce jeudi 8 juillet 2021 par l’ambassadeur américain accrédité en RDC.

Mike Hammer« Les États-Unis sont tout à fait d’accord avec la MONUSCO », a indiqué via tweeter Mike Hammer.

La proposition de loi de Noël Tshiani , ancien candidat président de la République sur la congolité a été déposée ce jeudi 07 juillet 2021 à l’Assemblée nationale par le député national Nsingi Pululu.

Selon cet élu de la Funa à Kinshasa , cette initiative est soutenue par plus de 215 députés nationaux parmi eux des députés nationaux membres de l’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi alors que l’opinion estime que ce dernier est l’acteur politique visé par cette proposition de loi.

Une frange des députés nationaux de l’Ensemble pour la République parmi eux, le Daniel Nsafu avait promis de barrer la route à cette loi qui risque de fragiliser la classe politique congolaise.

Selon l’initiateur de cette proposition, elle vise à verrouiller les postes de souveraineté telle que la Présidence de la République pour le Congolais qui ne le sont pas de père et de mère.

Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici