Ecoutez cet article

Valentin Mubake a passé au crible le discours sur l’état de la nation prononcé par Félix Tshisekedi. Le leader de l’UDPS-Le Peuple constate que ce discours démontre que le redressement du Congo à partir de ses forces internes dans le contexte actuel est impossible. Ainsi, il revient sur sa proposition de recourir à l’aide des partenaires étrangers.

Il réitère la requête adressée à Emmanuel Macron de parrainer une conférence internationale sur le Congo « afin de nous aider à mettre fin au désordre actuel, qui menace, à terme, l’existence de ce grand et beau pays dont les conséquences, si le Congo, disparaissait, sont incalculables pour l’humanité entière.

En janvier 2020, un groupe d’opposants congolais avaient effectivement adressé un mémorandum au président français, le sollicitant pour parrainer, convoquer et organiser ces assises censées aboutir à “l’organisation des élections réellement libres et démocratiques reflétant le choix du peuple congolais.”

Les auteurs du mémorandum sont Valentin Mubake, président de l’UDPS/Le Peuple; Florentin Mokonda Bonza, président de la CDC; Mabaya Gizi Amine, président de l’ACC et Alain Daniel Shekomba, président de la Mission Nouvelle.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici