Ecoutez cet article

Le président du Conseil d’administration (PCA) du FC Renaissance du Congo, Pascal Mukuna, invite la Commission de Gestion de la Ligue nationale de football (Linafoot) à convoquer l’Assemblée générale pour régler la crise au sein de l’équipe.

Secret de polichinelle, un climat délétère aux conséquences fâcheuses règne entre le Comité sportif qui a conduit à la suspension de son président, Willy Mandala et le Comité national des supporters. A en croire le PCA du team vert, blanc et orange la pétition signée par les joueurs est une preuve tangible du malaise au sein de l’équipe.

Question: Qui a raison dans ce capharnaüm? Enigme, tant chacun tire le drap de son côté. Mais le comble est de voir les joueurs broyer du noir sur le gazon synthétique alors que les dirigeants au sein du comité se rentrent dedans.

Dans cette cacophonie, le tout-puissant PCA Pascal Mukuna a récemment suspendu le Comité sportif Mandala après seulement 3 mois et l’a envoyé très loin dans des terres arides!

Cependant, l’équipe Mandala refuse de s’avouer vaincue. Elle persiste et signe qu’elle reste et se prévaut d’avoir reçu la bénédiction à l’occasion de l’Assemblée générale extraordinaire et élective (AGEE).

De son côté, le Comité national des supporters entre en danse et dit être tout oreilles au Conseil d’administration. D’où, la crise.

«Je ne reviendrai plus au poste de président de Renaissance. Nous devons mettre un Comité capable de soutenir l’équipe, même Mandala est heureux parce qu’il a été déchargé de l’équipe. Il n’a pas d’argent pour gérer Renaissance. J’irai à la CAF et à la FIFA pour dénoncer cette mauvaise pratique, j’ai des éléments. Que la Linafoot convoque l’Assemblée générale, selon la pétition des joueurs, je vais soutenir ce comité, je ne serai plus président de ce club», a lâché Pascal Mukuna.

L’ex-président de Coordination de Renaissance converti en PCA, a rappelé que le Conseil d’administration a de l’ascendant sur le Comité sportif.

« LE CONSEIL D’ADMINISTRATION AU DESSUS DU COMITÉ SPORTIF »

«Le Conseil d’administration est au-dessus du Comité sportif selon nos statuts. J’ai convoqué les membres du Comité sportif et je leur ai dit en face qu’ils devaient laisser cette équipe parce qu’ils n’arrivent pas à faire quelque chose personne n’avait discuté. Nous avons pris la résolution de suspendre le comité»,

Lors de cette sortie médiatique, Pascal Mukuna a du mal à comprendre que lorsqu’il était question de V.Club pour ce «cas similaire». Pareil pour Lupopo et Sanga Balende, la Linafoot avait convoqué l’Assemblée générale en un temps record et qu’elle ne fasse pas pareil pour les «Bana Fibo».

LES SUPPORTERS AUX AGUETS

«La Linafoot refuse de nous écouter. Il y avait eu un cas similaire dans V.Club, mais la Linafoot n’avait pas interagi. Cette fois-ci je dis non, je suis prêt à affronter n’importe qui. Renaissance n’est pas un jouet. Les joueurs ont appuyé la motivation du Conseil d’administration par une pétition mais la Ligue conteste même la pétition des joueurs et nous demande d’aller nous réconcilier… Lupopo et Sanga Balende étaient dans le même cas, l’Assemblée a été convoquée après deux jours seulement cependant depuis la pétition des joueurs personne n’agit. Les gens doivent savoir que l’équipe n’est pas de Mandala. Renaissance a un propriétaire qui s’appelle Évêque Mukuna» s’est-il plaint.

Plus question que deux équipes sous les mêmes couleurs du club apparaissent pour un match de la Division I comme c’était contre l’AC Rangers au stade des Martyrs des Martyrs de la Pentecôte fin 2021.

Les Académiciens se sont imposés 3-0 sur tapis vert face à cette situation qui est une insolite dans l’histoire du football congolais.

«Vous ne verrez plus jamais deux équipes de Renaissance sur le terrain, même contre Panda, ils voudraient faire la même chose mais ils se sont butés à un groupe de supporters.

Que les Renais ne cèdent pas, il y a des gens qui veulent la disparition de notre équipe ils avaient dit que si je quitte. Quelqu’un viendra mais ils nous ont amenés un aventurier. Le Comité Mandala n’a pas pu supporter la charge du club».

Renaissance occupe la 17ème place avec 8 points en 11 sorties. Les Oranges sortent d’une victoire de 1-0 contre Panda B52, le vendredi 31 décembre. L’unique buteur de la partie était Emmanuel Bola Lobota sur penalty à la 67ème minute.

Gloire BATOMENE
Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici