Ecoutez cet article

Certains propos tenus par Martin Fayulu dans son meeting de Sainte-Thérèse n’ont pas été du goût des soutiens de Félix Tshisekedi. Le candidat de Lamuka à la dernière présidentielle n’y était pas allé de main morte soit pour critiquer l’alliance FCC-CACH soit pour demander à Félix Tshisekedi de démissionner ou encore à la population de s’inspirer des peuples soudanais et algériens pour venir à bout du nouveau pouvoir.

Ancien membre de Lamuka, cadre d’Ensemble pour le Changement, Jean-Claude Muyambo Kyassa, qui s’est davantage rapproché de l’actuel président de la République, a demandé à Moise Katumbi, président d’Ensemble de prendre ses distances avec les propos de Martin Fayulu qu’il qualifie des déclarations à caractère insurrectionnel.

François Muamba dit également « partager totalement l’indignation de Jean-Claude Muyambo ».

« Les heures à venir nous dirons en effet s’il s’agit ou pas de propos pathétiques d’un perdant en mal d’existence et isolé au sein de la plateforme politique de Bruxelles », a t-il tweetté.

Adam Bombole, un autre membre d’Ensemble pour le changement a également réagi, sur Twitter.

« Tout excès nuit. Parfois le silence est grand, lorsqu’il n’y à rien a dire ! Les calomnies et les vociférations ne changeront rien! Félix Tshisekedi est président de la République pour un premier mandat de 5 ans, renouvelable une fois. Au boulot », a t-il écrit.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici