Écoutez cet article

Sindika Dokolo, coordonnateur du mouvement citoyen “ les congolais debout ” a déclaré, ce jeudi 28 novembre, qu’actuellement le constat est qu’il y a à la tête du pays, deux catégories de personnes. D’un côté, celle qui veut le changement et de l’autre, celle qui remet le pays dans son état d’avant les élections.

Il a fait cette déclaration à l’occasion de l’ouverture des premières assises nationales de son mouvement citoyen qui se déroule sous le thème : « l’engagement citoyen de Les Congolais Debout face aux enjeux et défis de l’heure » dans le but d’évaluer ses travaux.

« Notre soutien n’est pas personnel vis-à-vis du président Tshisekedi. Aujourd’hui nous sommes dans une situation où on a d’un côté, une partie du pouvoir qui incarne ce désir de changement, de réforme, d’amélioration qui était le seul grand message clair qui est sorti de ces élections, et d’un autre côté, on sent la présence de résurgence des forces réactionnaires qui voudraient éventuellement revenir à l’état des choses qui étaient avant les élections », a déclaré coordonnateur du mouvement citoyen « les congolais debout ».

Ces assises vont durer 3 jours et réunissent au centre culturel Boboto les acteurs politiques, les organisations de la société civile, des professeurs d’universités et des intellectuels de divers horizons entre autres.

Les Congolais Debout est un mouvement citoyen « non violent et non partisan », qui milite pour la défense et la promotion d’un Etat de droit fondé sur les valeurs d’égalité, de solidarité et de justice.

Ivan Kasongo
Actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici