Écoutez cet article

Le coordonnateur du Comité Stratégique du Front Commun pour le Congo, « FCC », a déclaré ce mercredi 19 décembre 2018 sur les antennes de RFI qu’il n’était pas impossible que le président de la République puisse revenir au pouvoir.

Selon Néhémie Mwilanya, la constitution de la République Démocratique du Congo n’interdit pas à Joseph Kabila Kabange de se représenter dans 5 ans.

« Emmanuel Ramazani Shadary notre candidat fait parti d’une famille politique c’est le Front Commun pour le Congo. Vous savez qu’il a été désigné pour briguer la magistrature suprême pour un mandat. Donc, c’est tout à fait normal qu’à la fin du mandat il y aura une évaluation et il n’est pas exclu que notre chef de file, notre leader naturel qui est Joseph Kabila puisse effectivement briguer un nouveau mandat puisque la constitution ne le lui interdit pas. Mais ce n’est pas le sujet pour l’instant », a fait savoir Néhémie Mwilanya.

Pour rappel, le président de la République n’a pas pu se présenter au scrutin présidentiel du 23 décembre prochain puisque la constitution donne la possibilité à un chef d’État de briguer un mandat présidentiel de 5 ans renouvelable une seule fois.

Jephté Kitsita

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici