Ecoutez cet article

Si le culte de la personnalité est un des critères pour évaluer le cheminement d’un Etat vers la dictature, il y a de quoi s’inquiéter en République démocratique du Congo où le protocole d’Etat a fait parvenir un message à tous les députés nationaux pour leur demander de se rendre à l’aéroport international de Ndjili pour accueillir le monarque revenant d’un énième voyage. « A l’occasion du retour au pays de son Excellence Monsieur le Président de la République, il est demandé aux Honorables Députés de se présenter demain jeudi 04 novembre 2021 dès 6h00′ au Palais du Peuple pour leur départ à l’aéroport international de N’djili ». Signé Le Protocole

Cette fois-ci, le président-voyageur avait mis le cap sur Israël (où il a été fait docteur honoris causa d’une université) avant de mettre le cap sur le sommet du G20 à Rome (en tant que président momentané de l’Union africaine) et de se rendre à la COP26, comme la plupart de ses homologues (Pourvu que le Premier ministre belge ne nous demande pas de venir l’accueillir au petit matin à l’aéroport de Melsbroek !).

« Un succès diplomatique » pour certains partis de la majorité qui y sont allés de leur communiqué, comme les jeunes de l’UDPS (qui donnent désormais le titre de « Docteur » à « leur » président) , pour appeler la population à sortir dans la rue pour accueillir ce héraut des temps modernes.

La libre Afrique

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici