C’est dans une correspondance signée par Me Serge Mayamba Massaka, en qualité de plaignant des anciens députés provinciaux de Kinshasa, que politico.cd découvre une plainte adressée le 30 juillet dernier au Procureur Général à Kinshasa-Gombe, à charge du Président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, Godefroid Mpoy Kadima.

« En effet, en date du 19 juillet 2019, la Banque Centrale du Congo avait débloqué un montant de 583.500.000Fc au titre d’acompte sur les indemnités de sortie des Députés Provinciaux sortants de la ville Province de kinshasa, du reste régulièrement perçu par le comptable de l’Assemblée Provinciale de kinshasa, comme l’attestent les différentes pièces en annexe », renseigne la lettre.

Et de découvrir : « Ce dernier, obéissant aux ordres de l’actuel président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, Monsieur Godefroid Mpoy Kadima, n’a rien payé aux concernés jusqu’à ce jour. Seul le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa sait ce qu’il en a fait ».

Pour le compte de ses clients, l’avocat Serge Mayamba Massaka s’inquiète, « si rien n’est fait de toute urgence, même leur deuxième acompte de 583.500.000FC dont le paiement interviendra incessamment risque de subir le même sort ».

D’où, il en appelle au Procureur général de bien vouloir redresser, ce qu’il qualifie d’équilibres sociaux rompus par les actes posées par le Président de l’Assemblée provinciale précité en faisant retirer mes clients dans leurs droits dont l’acte serait justice.

Hervé Pedro
Politico

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici