Ecoutez cet article

Ces faits sont intervenus après le passage du gouverneur de la ville de Kinshasa qui lors de sa descente avait signifié que « ce n’était pas un monolithe mais plutôt un monument placé par le bourgmestre de cette commune pour faire la publicité de Bandalungwa ». Alors les jeunes Kinois motivés se sont mis à démonter ce chef d’œuvre avant de le brûler au vu de tout le monde. La police est intervenue pour disperser tous les auteurs et spectateurs. Le combattant de la diaspora congolaise, Boketshu Wa Yambo réagit.

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici