Écoutez cet article

Adolphe Muzito n’est pas allé par quatre chemins pour qualifier d’arbitraire l’arrestation de l’honorable Jean-Marc Kabund, ancien président ai de l’UDPS, vice-président de l’Assemblée nationale, et président de l’Alliance pour le Changement, passé à l’opposition.

» Je trouve qu’au-delà du fond qui est fondé ou pas, mais je voudrais constater le caractère arbitraire de cette arrestation, on aurait pu par exemple respecter ses immunités parlementaires, on aurait dû même prendre le temps de l’interroger, c’est très inquiétant pour la démocratie congolaise, la manière de procéder donne l’impression qu’on est dans une logique de règlement « , a laissé entendre cet opposant congolais.

Plusieurs voix se sont levées le jour de cette arrestation pour condamner la célérité de ce dossier qui n’a pas respecté la procédure judiciaire.

JP.
24sur24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici