Écoutez cet article

Dan son tweet du mercredi 26 décembre, le candidat n°4 à la présidentielle met en garde la Commission électorale nationale indépendante (CENI) contre tout report des élections dans une partie du Nord-Kivu.

Martin Fayulu estime que la raison avancée par la CENI, la maladie à virus Ebola, est infondée

” Je mets en garde la Ceni contre toute tentative d’annuler les élections à Beni ville, Béni territoire et Butembo. Le prétexte d’Ebola est fallacieux car il y a eu campagne dans ces contrées”, affirme M. Fayulu.

C’est une énième stratégie pour détourner la vérité des urnes, renchéri – t – il.

Pour Rappel, la CENI vient de réaménager son calendrier électoral en renvoyant les élections à Béni et Butembo, deux territoires du Nord-Kivu pour mars en raison du virus d’Ébola qui y sévit depuis plusieurs mois.

Ce report ne risque – t – il pas d’influer sur le résultat des scrutins surtout présidentiel d’autant plus que dans son nouveau calendrier, la CENI prévoit de publier le résultat de la présidentielle le 6 janvier prochain sans le vote de ce deux Territoires du Nord-Kivu? Tel est l’une des questions que se pose quelques observateurs et à laquelle la CENI devrait éclairer la lanterne des uns et des autres.

Élysée Odia

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici