Ecoutez cet article

Les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et les partisans du gouvernement Alphonse Ngoyi Kasanji se sont affrontés à coup des pierres ce mardi 27 novembre 2018 à Mbuji Mayi.

Ce tête-à-tête tendu a eu lieu pendant que les militants de l’UDPS, évalués à environ 20.000 personnes par la société civile, revenaient de l’aéroport de Bipemba où ils s’étaient rendus pour saluer symboliquement le retour de Félix Tshisekedi, arrivé cet avant-midi à Kinshasa.

“Ils ont entonné des chansons hostiles à Ngoyi Kasanji. Les hommes du gouverneur sont sortis de la résidence et ont commencé à jeter les pierres sur la foule qui a aussitôt répliqué. La tension a été vive. Heureusement qu’ils se sont dispersés”, témoigne un activiste de la société civile.

Un responsable local de la police, joint au téléphone par actualite.cd, confirme la nouvelle et accuse les militants de l’UDPS de multiplier des actes de provocation.

A Kananga au Kasaï Central, des militants de l’UDPS se sont également rendus sous la pluie à l’aéroport en caravane motorisée pour accueillir symboliquement Félix Tshisekedi. Contrairement à Mbuji Mayi, à Kananga la mobilisation s’est faite dans le calme.

Lire aussiSuivez en direct – Retour de Kamerhe et Tshisekedi : Gaz lacrymogènes et tirs de sommation

Sosthène Kambidi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici