Ecoutez cet article

À Kolwezi, un sujet chinois a été condamné à 3 mois de prison ferme et au payement d’une amende d’un demi-million de dollars américains (500. 000 USD). Cette décision judiciaire est saluée par l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ).

D’après Maître Georges Kapiamba Président de l’ACAJ, qui s’est confié à bosolo.tv, ce ressortissant chinois du nom de Wang Haifing, était poursuivi pour outrage envers la Ministre des Mines et entrave à la transparence ainsi qu’à la traçabilité dans l’industrie minière.

En effet, Il y a quelques jours, la Ministre des Mines, Antoinette N’samba Kalambay avait visité quelques entreprises relevant de son secteur dans la province du Lualaba. À la société Congo Dongfang International Mining (CDM), Wang Haifing qui est l’un des responsables, a refusé d’obtempérer aux ordres de l’autorité et a tenu des propos discourtois.

Si la procédure a été respectée et le droit de défense garantis, à en croire l’ACAJ, d’autres sources qui ont contacté bosolo.tv, ont fait des révélations accablantes.

« Au Lualaba, les expatriés en général et des sujets chinois en particulier font la loi. Ils se croient tout permis. Ils ont les autorités dans leurs poches. Imaginez qu’on manque du respect à un Ministre National, alors que dire du reste« , rapporte notre source sous couvert d’anonymat.

D’après le récit fait à notre rédaction, dans l’instruction de ce dossier en flagrance, le sujet chinois aurait usé de tous les moyens pour tenter de se soustraire de la justice. « Les billets verts ont circulé. On a essayé de corrompre plusieurs personnes à des niveaux différents pour taire cette affaire », témoigne-t-on à bosolo.tv.

Et de poursuivre: « Le chinois a été condamné à trois mois seulement mais au payement de 500.000 USD. C’est vous dire la peine à purger au détriment de l’argent. Dans quelques jours, ne soyez pas surpris de voir Monsieur Wang Haifing circuler librement. Ces gens bénéficient de l’impunité. »

Par ailleurs, notre source a cité les noms de plusieurs autorités impliquées dans cette histoire dont l’identité sera révélée après contre-vérification. Elle affirme que de milliers de centaines de dollars américains ont été attribuées à ces dernières pour étouffer l’instruction.

Dans un article à venir et mieux élaboré, bosolo.tv, va revenir sur les moindres détails autour des révélations accablantes dans l’affaire de condamnation d’un chinois pour outrage à la Ministre des Mines. Des noms de personnes et leurs rôles seront repris dans notre prochaine publication. À suivre!

Kent Ilunga
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici