Ecoutez cet article

La plénière de ce mercredi à la chambre basse du parlement consacrée à l’examen et au vote de la motion de censure contre le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a cristallisé l’attention des journaux parus ce matin dans la capitale congolaise.

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE (ACP) qui ouvre le bal rapporte dans son bulletin de ce mercredi matin que l’Ethiopie appuie et souhaite un fructueux mandat au président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête de l’Union africaine (UA). Une déclaration à la presse faite par la présidente de la République Démocratique Fédérale d’Ethiopie, Mme Sahle Work Zewde, à l’issue d’un entretien de plus d’une heure, mardi au Palais de la Nation, avec le président, Félix Tshisekedi Tshilombo.

Mme Sahle a indiqué avoir abordé avec son hôte des questions bilatérales et régionales, avant de promettre de lui apporter aide, soutien et hospitalité durant sa mandature à la tête de l’institution continentale. Elle a, à cette même occasion, annoncé que son pays envisage de rouvrir bientôt son ambassade en RDC, fermée pour des contraintes budgétaires, ajoute l’agencier.

Motion de censure : « Sylvestre Ilunga : sursis de 24 heures », titre le PHARE. Initialement prévue pour hier, mardi 26 janvier 2021, la plénière consacrée à l’examen et au vote de la motion de censure contre le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a été renvoyée ce mercredi 27 janvier à 11 heures.

L’option a été levée, poursuit le journal, au cours de la brève plénière d’hier par le président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia Pwanga. Ce report est, en effet, justifié par l’absence du chef du gouvernement à l’hémicycle où il était attendu pour qu’il présente ses moyens de défense face aux griefs retenus contre lui par les signataires de la motion dirigée contre lui et son gouvernement.

De son côté, FORUM DES AS titre : « Motion de censure avec ou sans Ilunkamba ». Initialement prévue pour hier, mardi 26 janvier, l’examen de la motion de censure contre le Premier ministre congolais, le FCC Sylvestre Ilunga Ilunkamba aura finalement lieu ce mercredi 27 janvier, au cours d’une plénière annoncée à 14 heures, selon le communiqué du Bureau d’âge qui convoque, à cet effet, tous les députés à cette plénière.

LA PROSPERITE, pour sa part, annonce à sa Une : « Union Sacrée de la nation, FPAU : le Patriarche Kitenge Yesu en réunion stratégique ». Fer de lance dans l’accompagnement des actions du chef de l’Etat, renseigne le journal, les FPAU sont plus que déterminées à matérialiser la nouvelle philosophie de Félix Tshisekedi, à savoir : l’Union Sacrée de la nation. C’est dans cet esprit que le Patriarche Kitenge Yesu, haut Représentant du Chef de l’Etat, Autorité morale des Forces Politiques et Sociales Alliées à l’UDPS, a procédé au dernier réglage de la Charte de l’Union Sacrée de la nation proposée par son regroupement politique. ‘‘ Il nous faut de réflexion pour que l’Union Sacrée apporte la solution aux questions cruciales de la vie sociale, économique et politique dans notre pays’’, s’est exprimé le Patriarche Kitenge Yesu.

Par ailleurs, CONGO NOUVEAU se projette déjà en 2023 et titre : « 2023 : Vital Kamerhe, un allié sacrifié ». Condamné à 20 ans des travaux forcés à l’issue du procès sur le détournement de fonds alloués par la président de la République dans le cadre des travaux de 100 jours du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, Vital Kamerhe assumait jusque-là (même s’il n’était pas présent à son bureau) les fonctions de Directeur de cabinet. C’est le lundi 25 janvier que le président de la République, au terme d’une ordonnance lue à la télévision nationale congolaise, RTNC, a mis fin à sa collaboration avec Vital Kamerhe avec la nomination d’un nouveau Directeur de cabinet, Guylain Nyembo.

Gisèle Mbuyi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici