Ecoutez cet article

Rita Bola en plus des charges qui pèsent sur elle, aurait créé trois comptes parallèles au nom du DGRK qu’elle gérait personnellement.

Les choses tournent mal, très mal pour l’ex-Directrice générale de la Direction générales des recettes de Kinshasa (DGRK) qui a maille à partir avec la justice. En effet, invitée au Parquet général près la Cour de cassation, l’ancienne patronne du DGRK a été placée sous mandat d’arrêt provisoire après une brève audition.

Rita Bola sur laquelle pèsent des soupçons de détournement devra éclairer le magistrat qui instruit son dossier sur la destination qu’aurait pris la somme de 2 millions USD. Il lui est également reproché des allègements fiscaux arbitraires en violation de la loi, détournement des primes des pénalités, et mouvement du personnel en violation des instructions du chef de l’Etat.

Mme Bola avait démissionné de ses fonctions pour des raisons liée à sa santé. Mais elle avait pris soin de solder le compte de la DGRK auprès de la banque Solidaire où étaient logés 1220849504,68 CDF provenant des pénalités des redressements fiscaux. Entre temps, les différents intervenants demeurent impayés pendant 6 mois.

Théodore Ngangu

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici