Ecoutez cet article

Le Gouvernement congolais est censé œuvrer d’abord et avant tout pour le bien des Congolais. La vision du Chef de l’État est de redorer l’image du Congo.

Selon les informations en notre possession, au sein de l’immeuble du Gouvernement, les prestataires, PME Congolaises, chargés de l’entretien desdits bâtiments broient du noir du fait du non-paiement de leurs prestations.

En partenariat pourtant avec le Gouvernement, ces PME congolaises ayant engagé des congolais peinent à remplir la mission leur dévolu. Car l’exécutif semble ne pas prêter oreilles à leur désidérata. Les agents ne savent plus à quel saint se vouer étant donné que les autorités compétentes sont inscrites aux abonnés absents.

Les cris de détresse des pères et mères de famille congolais qui ne suscitent aucun émoi. Des pleurs sans espoir d’essuyage.

Le Chef d’État bat un travail de titan pour que les congolais revêtent ses plus belles chemises de gloire. Mais la situation désespérée dans laquelle sont plongés les congolais nettoyant les immeubles du gouvernement pour le compte du Gouvernement même prête à confusion.

L’étranger demeure le bienvenu au Congo mais le fils de la maison devrait demeurer prioritaire. Tous les matins, ces braves congolais vont travailler sans savoir ce que sera fait leur lendemain.

Etant donné que les sociétés de nettoyage des immeubles du gouvernement menacent de résilier leur contrat avec le gouvernement, non pas par incompétence managériale mais par défaut de paiement des factures de leurs prestations. Car, selon les informations en notre possession, ils ont fait deux ans sans être payé.

Au Chef de l’État, au chef du Gouvernement, à toutes les autorités compétentes, ce cri d’alarme leur est adressé pour résoudre rapidement cette situation.

Audrey BOZENE
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici