Ecoutez cet article

C’est une véritable bombe qui explose au sein du ministère des Sports. Un montant de près d’un million de dollars a été décaissé par le Trésor public, sans justificatif.

Depuis quelques jours, l’Inspection Générale de Finance (IGF) procède à un audit au sein de la FECOFA. Après plusieurs études, elle s’est adressée à l’instance faîtière du football congolais pour qu’elle rendre des comptes au sujet des fonds reçus par le fédération sur son compte bancaire. Deux récentes opérations ont particulièrement intéressé l’IGF : l’organisation du Tournoi International Football du Congo (TIFOCO) et l’achat des matériels pour la rénovation du Stade des Martyrs.

A propos de ses dépenses, la FECOFA précise que pour le mois de septembre 2021, elle a reçu trois versements d’argent dans son compte, dont l’essentiel a été orienté vers les matchs face à la Tanzanie et le Bénin. « Pour le mois de septembre 2021, nous avons reçu trois montants, ci-dessous énumérés : 1. La somme de 936 212 $ USD (Dollars américains neuf cent trente-six-mille deux cent douze), pour l’organisation des première et deuxième journées des Éliminatoires de la Coupe du Monde FIFA Qatar 2022, dont les justifications en annexe, » justifie la FECOFA. Cependant, les deux autres versements n’ont jamais été demandé par la fédération.

Un million de dollars au nom de la FECOFA sans son aval ?

Le premier versement financier du Trésor public que la FECOFA ne sait justifier concerne l’organisation du TIFOCO. Le 15 septembre dernier, l’officialisation de la deuxième de ce tournoi avait été faites par la presse avec à la clé l’invitation pour cinq pays : le Ghana, la Côte d’Ivoire, la Sierra Léone et le Nigeria. 350.000 dollars ont été versé au compte de la FECOFA pour l’organisation, sauf que dans sa correspondance, cette dernière ne reconnaît pas avoir de « soubassement » pour demander ce décaissement dans le Trésor public.

« 2. La somme de 350.000 $ USD (Dollars américains trois cent cinquante mille), au titre de contribution du gouvernement à l’organisation de la 2ème Édition TIFOCO FBNbank 2021. »

Enfin, une somme de 480.800 € (563 214 $) destinée à la rénovation du Stade des Martyrs et l’achat des matériels pour l’éclairage du stade. De ces deux derniers montants, la FECOFA n’a pas eu raison de leur versement affirme-t-elle. « 3. La somme de 480 800 € USD (Euros quatre cent quatre-vingt-mille huit cents), relative à l’acquisition d’un football stadium screen et d’un groupe électrogène diesel du Stade des martyrs. Pour les deux derniers montants, étant donné qu’il n’y a aucun soubassement émanant de la FECOFA, nécessitant leur décaissement, ceux-ci sont jusqu’à ce jour dans notre compte. »

Reste maintenant à l’IGF de procéder à une enquête pour comprendre les raisonnement raisonnement ce floue autour de ces deux versements d’un total de 913 214 $ sans « soubassement de la FECOFA ». Le ministère de Sports, directement impliqué, devrait réagir dans les prochaines heures pour éclairer ce qui ressemble à un montage financier sans justificatif. En attendant, c’est une véritable bombe qui éclabousse tout le processus de la rénovation du Stade des Martyrs et l’organisation du TIFOCO 2021.

Iragi Elisha
Footrdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici