Ecoutez cet article

A la Chambre haute du Parlement, l’heure est déjà à la remise et reprise entre les démissionnaires de l’équipe Thambwe et le bureau d’âge.

Deux jours après la mise à l’écart du bureau Thambwe, les choses s’accélèrent. Une lettre du président du bureau d’âge, Léon Mamboleo, adressée le 6 février 2021 à l’ancien président pro-Kabila du Sénat, Alexis Thambwe, lui demande de prendre toutes les dispositions pour la remise et reprise.

« Par la présente, je vous convie de prendre part à la cérémonie de remise et reprise entre votre bureau et le bureau d’âge ce mardi 09 février 2021 à 10h00 », peut-on lire dans la correspondance.

Reste à savoir si Thambwe Mwamba, connu pour son arrogance, va se plier à l’exigence. A défaut, il pourra faire comme Mabunda en déléguant les autres membres de son équipe pour s’acquitter de cette tâche.

De toutes les façons, le départ de Thambwe après ceux de Mabunda ( Assemblée nationale) et Sylvestre Ilunga ( gouvernement) marque la fin de 18 ans de règne des kabilistes. En deux ans, Félix Tshisekedi a réussi à déboulonner tout le système Kabila. Un vent nouveau souffle désormais au pays.

Dans la ligne de mire de l’Inspection générale des finances et du parquet près la Cour de cassation, Thambwe risque la prison s’il ne se justifie pas bien sur le dossier des 51 millions de dollars américains, l’affaire Goya sur les travaux de rénovation de l’hémicycle du Sénat et le dossier sur les 2 millions d’euros, 1 millions de dollars dont le PG de cassation a demandé l’autorisation de la Chambre pour les poursuites judiciaires contre lui.

Landry Amisi
Ouragan fm

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici