Ecoutez cet article

Le directeur de cabinet du chef de l’État a, dans un communiqué daté du 16 mars 2019, indiqué que Félix Tshisekedi s’est entretenu ce samedi avec le président de la Cour Constitutionnelle, le président et le vice-président de la CENI sur la situation qui prévaut dans certaines villes du pays après l’élection des sénateurs.

“À la suite de ces entrevues, il a reçu les délégués de militants du CACH/UDPS frustrés par le comportement de leurs députés provinciaux, pour les inviter au calme et les informer de la tenue lundi 18 mars à 10h00, d’une importante réunion institutionnelle, à l’issue de laquelle d’importantes mesures seront annoncées, dans le strict respect de la Constitution et de la loi électorale, pour préserver la crédibilité du processus électoral et la paix sur l’ensemble du territoire national”, a indiqué Vital Kamerhe.

Pour rappel, plusieurs mouvements de protestation ont eu lieu ce samedi dans quelques provinces de la République Démocratique du Congo.

A l’origine, des combattants et militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS”, qui ont rejeté les résultats provisoires de l’élection des sénateurs à cause de la désillusion de leur parti.

À Kinshasa par exemple, l’UDPS n’a pas pu obtenir un seul siege sur les 8 réservés à la capitale, malgré ses 12 députés provinciaux.

Jephté Kitsita

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici