Ecoutez cet article

Au cours d’un entretien accordé au journal Français Lacroix.com mardi 26 mars dernier, l’archevêque métropolitain de Kinshasa, a exprimé le vœu de voir le Président Félix Tshisekedi travailler avec ses anciens alliés de la coalition LAMUKA notamment Martin Fayulu, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi.

Réagissant à cette proposition de Fridolin Ambongo, le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, Seth Kikuni estime que le choix des acteurs pour gérer le pays “ne doit se baser uniquement sur la population et la richesse’.

“On peut intégrer Martin Fayulu et Matungulu à l’exercice du pouvoir comme le dit F. Ambongo. Mais il n’y a pas de différence entre Katumbi, Bemba et le FCC que le peuple désavoue. Gouverner en RDC ne doit se définir par la population et la richesse acquises à n’importe quel prix”, a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Rappelons que la déclaration finale sanctionnant les assises de la coalition Lamuka qui se sont tenues à Bruxelles n’a pas fait mention d’un quelconque rapprochement avec le pouvoir en place.

Selon le Président du Mouvement de Libération du Congo, Jean-Pierre Bemba, cette démarche n’est pas encore à l’ordre du jour.

Merveil Molo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici