Ecoutez cet article

Ramazani Shadary a expliqué à l’assistance l’objet des assises de la ville cuprifère. A savoir l’évaluation de la marche du parti après le processus électoral et l’installation de toutes les institutions du pays.

Au terme de cette évaluation, “les participants sont arrivés à travers les 7 commissions thématiques à la conclusion selon laquelle le PPRD demeure le Premier et grand parti politique en RDC”.

Pour Shadary, “par le nombre de ses élus, le PPRD peut estimer qu’il contrôle tout dans la majeure partie des institutions et assemblées délibérantes. Ceci fait de Joseph Kabila, (Président national du PPRD et autorité morale du FCC), un acteur politique fort, très très fort”.

Fort de ce constat, “le PPRD et ses alliés du FCC espèrent gagner les élections à tous les niveaux”.

Prenant la parole, Kikaya Bin Karubi qui répondait aux propos du président a.i de l’UDPS, a souligné “qu’avec son poids politique, le PPRD ne peut pas se rabaisser dans les débats de caniveaux”.

Cependant, les présidents d’autres commissions comme Adolphe Lumanu ( Processus électoral), Evariste Boshab ( Fonctionnement du parti), Néhémie Mwilanya ( commission spéciale pour la rentrée politique du président national du parti), Charles Okoto (synthèse des rapports des exécutifs provinciaux) et les autres intervenants ont édifié l’assistance sur le bien-fondé de la matinée de Lubumbashi.

JKM

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici