Ecoutez cet article

Comme promis, les éléments de la police nationale congolaise ont bouclé tous les accès de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Ce, pour empêcher les manifestants des forces sociales et politiques d’accéder au bâtiment du siège de la centrale électorale.

« La Police va prendre des dispositions pour isoler le siège de la CENI, pour que personne ne puisse y arriver et troubler l’ordre public. Nous ferons notre travail comme il faut, on usera de tous les moyens légaux pour que l’ordre soit maintenu, et s’il est troublé, nous allons le rétablir avec des armes non létales. Il y aura des interpellations même des arrestations conformément à la loi. Ces personnes seront déférées à qui de droit », avait prévenu le dimanche Sylvano Kasongo, le chef de la police de Kinshasa, qui estime que le Boulevard du 30 Juin est une zone déclarée « neutre » par le Gouverneur Ngobila.

Le sit-in du Milapro et Calcc devrait notamment dire non à la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante, caporalisée et non consensuelle.

Le Gouverneur de la Ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, avait dans une lettre adressée aux organisateurs de cette manifestation, interdit définitivement toutes les activités émanant, du Milapro et du CALCC pour défaut de qualité.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici