Écoutez cet article

La coordination de la société civile du Sud-Kivu a, au cous d’un point de presse tenu ce jeudi 17 février 2022, à Bukavu, exigé la démission du gouverneur de province Théo Ngwabidje et cela, dans un bref délai.

Elle s’est exprimée après la réhabilitation du gouverneur Théo Ngwabidje par la Cour constitutionnelle.

« Soucieux de la cohésion et de l’avenir meilleur pour notre province, nous exigeons la démission du gouverneur dans un bref délai et ce, malgré sa réhabilitation par la Cour constitutionnelle étant donné qu’il a déjà échappé à trois motions de censure qui prouvent en suffisance que nos représentants n’ont pas confiance en lui », a déclaré la société civile du Sud-Kivu.

Faute de quoi, elle a indiqué que la population se prendra en charge.

Par ailleurs, la société civile du Sud-Kivu a invité la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à publier un calendrier de l’élection des gouverneur et vice-gouverneur, après la démission de Théo Ngwabidje.

Elle a aussi demandé aux députés provinciaux du Sud-Kivu de mettre en avant les intérêts de la population et de se préparer déjà pour les élections.

À noter que la société civile du Sud-Kivu reproche au gouverneur de province plusieurs faits, notamment le sous-développement de ce coin du pays.

Joseph Mwema depuis Bukavu
Actu30

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici