Ecoutez cet article

Des épandeurs qui n’ont jamais volé cloués au sol, des tracteurs neufs jamais utilisés et dont les moteurs ont été retirés et montés sur des balenières privées, des tonnes d’engrais chimiques abandonnés… Voilà le spectacle désolant que le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a trouvé sur le site du Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, dans la province du Kwango, où il s’est rendu le mercredi 19 août pour une visite de travail.

Devant ce spectacle désolant, le chef de l’Exécutif national était incapable de s’expliquer un tel gaspillage des ressources pour lesquelles leTrésor public avait dû, à l’époque, débourser d’importantes sommes d’argent pour la réalisation de ce projet.

En réponse à la preoccupation du Premier ministre, le ministre du Développement rural, Guy Mikulu Pombo, a estimé que cela se justifiait tout simplement par un manque d’amour pour le pays.

Et selon la même source, le Gouvernement a prévu des fonds pour la relance de l’agriculture mécanisée à Bukanga Lonzo.

En février, le ministre de l’Agriculture, Joseph Antoine Kasonga, s’était rendu sur ce site. Il avait dressé un tableau sombre de la situation.

Marqué par les contrecoups de la pandémie à la Covid-19, le gouvernement Ilunga a décidé de diversifier l’économie du pays, en relançant un secteur longtemps oublié, celui de l’agriculture. Ce qui justifie sans doute la descente de Sylvestre Ilunga sur le site de Bukanga Lonzo.

Plusieurs personnalités ont accompagné le Premier ministre dans son déplacement. Il s’agit notamment du Gouverneur de province intérimaire du Kwango, Léopold Kangulumba et des ministres du Développement rural, de l’Agriculture, ainsi que de la vice-ministre de l’Environnement.

PLUS DE 92 MILLIONS USD INVESTIS

Le Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo est l’un des projets économiques phares du régime Kabila sous Matata Ponyo. L’Etat congolais avait investi plus de 92 millions de dollars américains pour sa réalisation.

Dans un partenariat public-privé avec une société sud-africaine, Africom Commodities, le gouvernement congolais avait lancé officiellement le projet Bukanga Lonzo le 15 juillet 2014. Ce projet ambitieux avait pour objectif de stimuler la production alimentaire mécanisée en République démocratique du Congo.

ECHEC DU A L’ARRET DU FINANCEMENT

Au mois d’août dernier, l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo avait soutenu que l’échec de ce projet était dû à l’arrêt de son financement fin décembre 2016, période qui correspondait au départ de son équipe gouvernementale.

Le projet du Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo est entièrement localisé dans deux provinces : le Kwango et le Kwilu. Il s’étend sur deux territoires : Kenge et Bagata.

Le site du projet se situe à cheval entre les secteurs de Bukanga Lonzo et celui de Wamba. Il s’étend sur une superficie d’environ 80.000 ha. La concession du Parc agro industriel de Bukanga Lonzo a en son sein 6 villages et 4 fermes avec une population avoisinant les 4.490 habitants.

Bukanga Lonzo était censé relancer l’agriculture et doper le développement de la RDC qui importe chaque année pour environ un milliard et demi de dollars de denrées alimentaires, selon les chiffres relayés par Augustin Matata Ponyo.

L’objectif quinquennal (2014-2019) était d’engager et de capaciter 10.000 Congolais à l’agriculture extensive. Il était également question de transformer le site en champs de maïs et en culture irriguée de légumes.

A l’époque, le gouvernement annonçait avoir mobilisé 83 millions de dollars, dont 53 millions de dollars devraient servir à la mise en production du site. Le projet qui avait pourtant suscité beaucoup d’espoir chez les Congolais et bénéficié d’un tapage médiatique à outrance n’a malheureusement pas duré longtemps.

En 2017, l’entreprise sud-africaine demandait déjà le remboursement de près de 20 millions de dollars. Six ans plus tard, les Congolais n’ont rien goûté des fruits des millions des dollars américains que le Gouvernement avait investis dans ce gros projet, considéré aujourd’hui comme du gâchis.

Kléber KUNGU
Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici