Ecoutez cet article

Une liste qui circule sur les réseaux sociaux expose la corruption au sein de l’Assemblée provinciale du Tanganyika dont les élus ont destitué le gouverneur de province sans sursis pour présenter ses moyens de défense.

Ils sont 13 au total. 13 pétitionnaires avec noms, signatures et numéros de téléphone repris sur la fameuse liste à avoir reçu 2000 Usd pour renverser Zoé Kabila de son poste de gouverneur.

Au téléphone, la députée Esther Kisimba Lubulu citée dans cette affaire insiste sur le fait qu’elle n’a perçu une quelconque somme d’argent.

“Je suis élue du peuple, je touche plus que 2000 Usd, mon salaire c’est plus que 2000… mais les 2000 Usd ça va me faire quoi ?”, a répondu d’un ton rebuté, l’élue de Kalemie.

Les efforts pour atteindre les 12 pétitionnaires restants se sont avérés vains. La plupart d’entre eux contactés par le biais des numéros repris sur la liste n’ont pas décroché malgré l’insistance.

C’est à travers une motion de censure contre l’exécutif provincial que Zoé Kabila, frère cadet de l’ancien président de la République Joseph Kabila, a été destitué. Le vote est intervenue le 06 mai, 13 députés sur les 25 présents ont signé pour sa déchéance. Ces derniers retiennent contre lui, entre autres : la mauvaise gestion de la province, le manque de respect envers l’institution Assemblée provinciale et les autorités nationales.

Plébiscité meilleur gouverneur par l’institut de sondage Le point en 2020, Zoé Kabila était le seul à n’avoir pas adhéré à l’Union sacrée de la nation congolaise.

Belomp Z.
Media Congo Press

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici