Ecoutez cet article

Traqué depuis plusieurs années par l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, l’ancien chef d’un mouvement rebelle congolais a été incarcéré à la prison de la Santé.

A l’issue d’une garde à vue de 96 heures, ce présumé sanguinaire a été mis en examen samedi 2 janvier pour participation à un groupement formé en vue de la préparation de crimes de guerre et complicité de crimes de guerre avec Tonio Albertini.

Roger Lumbala était à la tête du Rassemblement congolais pour la démocratie-National (RCD-N), un mouvement rebelle soutenu par l’Ouganda voisin.

Les faits mis à sa charge remontent entre 2000 et 2003 dans les provinces de l’Ituri et du Haut-Uélé, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Gilbert Ngonga
24h

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici