Ecoutez cet article

Depuis un certain moment, une certaine presse en ruine et enquête des pièces sonnantes et trébuchantes des politiques veulent à tout prix avoir la tête du professeur LUZOLO BAMBI en faisant de lui le Challenger de Félix Tshisekedi en 2023.

En effet, cette crème intellectuelle de la République démocratique du Congo s’est activé à travers les conférences et a démontré les preuves de 15 milliards de $ qui sont détournés annuellement à l’occasion des travaux des états généraux en matière de lutte contre la corruption.

Toutes ces déclarations ont dérangé un certain milieu politique. Il s’agit essentiellement de la mafia politique des pilleurs, des grands détourneurs essentiellement du régime passé.

Ce même professeur a subi depuis un moment plusieurs menaces et il y a exactement deux mois, il a connu une embuscade à Bandal. Il a eu un accident grave et s’en est tiré avec quelques blessures. Cela, tout simplement pour avoir dénoncé la fraude de tout le temps. La goutte d’eau qui a fait déborder la vase, c’est l’émission Bosolo na politik officielle du 09 Novembre 2021.

Depuis cette émission, l’homme de la tolérance zéro subit des menaces des morts et des injures. Son souci majeur de défendre l’état de droit et de dénoncer la justice à double vitesse a inquiété le milieu de la mafia politique.

Ses prises des positions par rapports à plusieurs procès en cours, lui ont valu plusieurs menaces.

A la suite de l’émission de Bosolo na politik officielle, ses détracteurs essentiellement de l’ancien régime FCC concernés par les poursuites, ont voulu utiliser une méthode bien connue : le déclarer candidat potentiel pour l’éloigner du président de la République Félix Tshisekedi, l’intimider et le menacer physiquement.

Au nom de quoi, ce pauvre professeur, qui ne vit que de son salaire, qui n’a jamais été candidat quelque part dans sa vie sauf, pour avoir essayé d’être sénateur et y avoir désister à cause de la corruption peut-il devenir candidat potentiel aujourd’hui ?

Le calcul est simple. Abattre Luzolo BAMBI politiquement et l’éloigner du président de la République Félix Tshisekedi qui l’a pourtant beaucoup soutenu au cours de l’émission Bosolo na politique. Nous dénonçons cela.

Israël MUTOMBO
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici