Écoutez cet article

La situation était tendue dans la matinée de ce mardi 5 avril dans la commune de la Kenya à Lubumbashi. Pour cause, la succession à la tête de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC) parti cher au feu Gabriel Kyungu wa Kumwanza divise les membres et sympathisants de cette formation politique, membre de l’Union sacrée.

Des pneus brûlés, les activités commerciales paralysées, ces jeunes de l’UNAFEC se livrent, depuis le décès de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, a la guerre de succession.

Le désigné comme président intérimaire du parti, Jean Lungange Umba, est boudé et récusé par l’actuel secrétaire général du parti. Étant Vice président de Kyungu, le ministère de l’intérieur a reconnu Bertin Kanunu comme successeur du patriarche jusqu’à la tenue de la convention pour doter le parti des nouveaux dirigeants.

Les forces de l’ordre se sont déployés pour ramène le calme dans cette partie du pays.

Rappelons que Gabriel Kyungu wa Kumwanza est mort à 83 ans, au mois d’août 2021 en Angola où il était hospitalisé de suite d’une maladie. Plusieurs fois député national, après avoir été gouverneur de la province de Shaba, Kyungu meurt en fonction en tant que président de l’Assemblée provinciale du Haut-katanga.

24sur24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici