Écoutez cet article

Une messe d’action a été dite ce samedi 26 mars 2022 à la Cathédrale Notre-Dame du Congo en faveur de l’ancien Conseiller Spécial du Chef de l’État, François Beya Kasonga détenu à l’agence nationale de renseignement près de 50 jours déjà. Initiée par la dynamique François Beya, cette structure dénonce à son tour la détention illégale de l’ancien Conseiller Spécial de Félix Tshisekedi.

L’objectif à atteindre dans cette activité précisent les organisateurs, est de prier Dieu en lui rendant grace pour la vie de François Beya pour sa protection sur tous les aspects, ainsi que sa famille.

« Comme nous le savons si bien que cela fait près de 50 jours que ce dernier est détenu et privé de sa liberté pour des faits qui sont jusque-là non encore élucidés. C’est pour cela que l’Asbl Dynamique François BEYA a pris la résolution de prier Dieu qui est le créateur de toute chose et devant qui rien n’est caché, et ce à travers cette messe d’action de grâce, tout en demandant aux uns et aux autres de continuer à implorer la grâce Divine pour : La bonne santé à tous égards de Monsieur François BEYA KASONGA, son épouse, ses enfants et son entourage; La protection de Monsieur François BEYA ainsi que ses Collaborateurs détenus jusque-là » dit l’Asbl Dynamique François Beya dans son mot de circonstance.

La Dynamique François Beya dit continuer de croire que la République Démocratique du Congo doit demeurer dans l’élan de l’Etat de droit comme le veut si bien le Chef de l’État Félix Tshisekedi

« Que le respect des textes légaux, les procédures judiciaires et les droits humains garantis à chaque individu soient respectés et surtout pour le cas de Monsieur François BEYA et Sieurs qui jusqu’à preuve du contraire doivent jouir de la présomption d’innocence garantie par la loi » interpellé cette Asbl.

La Dynamique François Beya, à travers cette messe d’action de grâce, profite pour lancer un appel vibrant à tout Congolais de partout à travers le monde de bâtir cette culture positive d’honorer, de valoriser et de reconnaitre les mérites et actions positives de tout digne fils et fille du pays qui travail ou qui a eu à travailler pour l’intérêt de la Nation.

« François BEYA en fait partie entant qu’un modèle, un homme loyal, un homme intègre et surtout un homme d’Etat passionné à servir son pays quel que soit le temps, les circonstances ou le régime politique. Car, comme ne cesse de le dire, la très distinguée Première Dame de la RDC. Madame Denise NYAKERU TSHISEKEDI dont, je cite: « Ne détruisons pas nos Modèles que le temps a eu du mal à construire » fin de citation »ont-ils soutenu.

Et de poursuivre :

« Une fois de plus, nous réitérons notre soutien indéfectible à Monsieur François BEYA, nous sommes pleinement convaincus que seule la volonté de Dieu s’accomplira et non celle des Hommes. Comme nous l’avons dit ci-haut que rien, absolument rien n’est caché aux yeux de Dieu ».

Alors conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de sécurité, François Beya avait été arrêté le 5 février à sa domicile en présence de Jean-Hervé Mbelu, administrateur général de l’ANR et quelques uns de ses agents, des éléments de la détection militaire des activités anti patrie (DEMIAP) ainsi que le Commandant de la 14ème région militaire le Général Ilondo. Le porte-parole du Chef de l’Etat Tharcisse Kasongo affirmait que « les enquêteurs avaient des indices sérieux attestant d’agissements contre la sécurité nationale ».

Certains collaborateurs de François Beya sont également aux arrêts à l’ANR dont ses deux protocoles, son secrétaire particulier et son garde du corps. Depuis, aucune nouvelle sur l’évolution de l’enquête.

Actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici