Ecoutez cet article

L’Union sacrée de la nation a vécu ses premières dissensions, à la suite de l’échec dans les négociations pour le partage des responsabilités. L’UDPS, le MLC et Ensemble pour la République de Katumbi ne sont parvenus à s’entendre le 13 janvier dernier à l’issue d’une réunion convoquée par le chef, à la suite de l’Union Africaine.

Échec cuisant qui tend à confirmer l’hypothèse selon laquelle, l’Union sacrée de la nation serait un mort-né.

Les concernés se rejettent à présent les torts. L’UDPS accuse ses partenaires des gourmands et ces derniers ne l’entendent de cette oreille.

Un des cadres d’Ensembe pour la République a fait une sortie médiatique le week-end pour dénonce les stratégies malvenue de l’UDPS à vouloir rendre l’assemblée nationale à la dissidence FCC. Inadmissible selon lui, et sa famille ne l’a point cautionné. Il dément formellement que Katumbi aurait exigé des postes à Tshisekedi.

Le parti présidentiel qui semble avoir perdu le nord sous le leadership de Jean-Marc Kabund s’est lancé aussi dans cet exercice de piques à l’égard des partenaires de l’Union sacrée. Certains rappellent déjà que, Katumbi est un italien. Incroyable ! Tout compte fait, la guerre est déjà bien réelle au sein de l’union sacrée et les députés de Katumbi ne sont plus du tout partants.

Congoactu

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici