Ecoutez cet article

Ayant été l’un des acteurs à apporter en premier lieu et avoir répondu à l’invitation de Félix Tshisekedi à l’idée de créer l’Union Sacrée de la Nation, l’ancien gouverneur de l’ex province du Katanga n’ambitionne pas intégrer le futur gouvernement qui sera mis en place dans tous les prochains mois.

C’est en tout cas ce qu’a révélé un député de son regroupement politique Ensemble ce vendredi au cours d’une rencontre entre Moïse Katumbi , les députés nationaux et les hauts cadres de ce regroupement politique fort représenté à l’Assemblée nationale avec ses 70 députés.

Une position que vient renchérir le porte-parole de Moïse Katumbi, Francis Kalombo qui a lâché en premier temps : “Moïse Katumbi n’exige rien”.

Dans les propos recueillis par Top Congo FM, Moïse Katumbi soutient l’union sacrée sans aucune autre ambition de sa participation au gouvernement d’Union Sacrée car ne réclamant pas sa part du lion et du gâteau.

“Moïse Katumbi n’a jamais réclamé la part du lion (au sein de l’Union sacrée) et n’a jamais réclamé sa part du gâteau” précise-t-il.

Et de rassurer :

“Il n’exige rien et n’oblige rien. Moïse Katumbi soutient l’Union sacrée, mais n’a jamais exigé des postes”

Il faut signaler qu’au cours de leur rencontre de ce vendredi, les députés nationaux d’Ensemble ont remis leur cahier des charges à leur président Moïse Katumbi dans lequel ils ont émis plusieurs recommandations pour la réussite et bonne marche de l’Union sacrée de la nation.

Ivan Honoré
24h

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici