Écoutez cet article

Le bâtiment abritant les installations des chaînes de télévision Canal Kin Télévision, Canal Congo télévision et Radio Liberté Kinshasa (Ralik), appartenant à l’opposant Jean-Pierre Bemba, a pris feu ce lundi 28 octobre au milieu de la journée. D’après les premiers témoignages, le feu serait causé par un court circuit.

Les dégâts matériels sont importants, le véhicule anti-incendie est arrivé sur place.

  • «Le feu semble être parti du studio de la radio. Les confrères étaient à l’intérieur mais ils sont sortis, apparemment tout le monde est descendu », explique un témoin à ACTUALITE.CD.
  • « Moi personnellement, j’étais dans le deuxième bâtiment en train d’écrire et tout d’un coup il y a eu l’appel des amis disant que le bâtiment est en train de prendre feu. On est vite sorti. Les amis m’ont dit que le problème était au niveau d’un split qui avait disjoncté et il y a eu le feu. Nous sommes tous sortis, pour l’instant il n’y a aucun blessé. Nous à Canal Kin, on a pu sauver quelques matériels. Le reste: le plateau, la régie tout a pris feu avec les matériels de CCTV », a dit à ACTUALITE.CD, pour sa part, Mario Ambongo journaliste CKTV.
  • « La régie et le studio de CCTV sont totalement calcinés. Canal Kin a pu récupérer quelques matériels, mais c’est infime », a dit pour sa part Michel Koyakpa, un autre journaliste de CCTV.

18 septembre 2006, un incendie géant avait déjà détruit les studios de ces deux médias. Stéphane Kitutu O’Leontwa, à l’époque, directeur général de la chaîne Canal Congo télévision (CCTV) et de Canal Kin télévision (CKTV) avait été brûlé. Pour le parti de Bemba, c’était un attentat.

Christine Tshibuyi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici