Ecoutez cet article

A Kindu, des militants arborant des t-shirts du PPRD (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie) ont contraint une dizaine de cadres de la coalition Lamuka de quitter les installations aéroportuaires où ils sont arrivés cet avant-midi pour attendre Martin Fayulu.

“Koloso Sumaili (Ndlr : cadre de Lamuka et ancien gouverneur du Maniema) et les autres membres de la coalition étaient au petit bar de l’aéroport où les jeunes arborant de t-shirts jaune du PPRD les ont envahis. Un jeune a ramassé une bouteille qu’il a cassée puis jetée à l’endroit de Koloso Sumaili. Ils ont cassé des chaises. M. Sumaili et ses paires sont allés trouver refuge au terminal de la Monusco mais ces jeunes les ont poursuivis aux yeux de la police qui n’a nullement réagi”, a constaté un reporter.

Pour l’instant, les cadres de Lamuka sont dans les installations de la Monusco situées à l’aéroport de Kindu.

Les partisans de Fayulu estimé à un millier ainsi que des dizaines de militants du FCC ont été mis à la quarantaine des installations aéroportuaires.

“Tous les gens ont été dispersés par la police, la zone aéroportuaire a été dégagée, il n’y a pas de véhicules, il n’y a personne”, a décrit le reporter.

Fayulu est attendu à Kindu ce dimanche après-midi en provenance de Buta.

Chadrack Londe, depuis Kindu

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici