Écoutez cet article

Premiers mots de Kamerhe. “Je rends grâce à Dieu, le maître de temps et de circonstance. Ses maîtres mots sont : le pardon et la cohésion. Il s’est inspiré d’un passage dans Genèse 50 : 15 et 45, 4-5. Il s’agit de l’histoire de Joseph. Il ne s’est pas vengé mais il a sauvé ses frères. Je remercie les militantes et militants de l’UNC et d’autres personnes qui m’ont soutenu lors de cette dure épreuve. Je remercie le peuple congolais pour cette gratitude, priez pour le pays et nos autorités”.

Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) se dit satisfait que son parti soit resté debout, malgré toutes les tempêtes. Il suivait personnellement toute la marche du parti à travers son bras droit, Billy Kambale, le baroudeur secrétaire général ainsi qu’à travers d’autres cadres. Travail couronné par l’acquisition du siège national à la suite de la campagne “un dollar pour le parti” et la campagne de vente de “la carte des membres biométrique”. Occasion pour l’ancien speaker de la Chambre basse du Parlement d’adresser ses mots de fierté à ses militants rassemblés : “Merci militants, cadres, députés, sénateurs, mandataires et ministres. Je salue le travail abattu par le parti à tous les niveaux”.

L’UNC enregistre des adhésions au niveau national et international. “J’insiste sur la cohésion et nous devons capitaliser cette diversité dans l’intérêt du parti. Nous devons nous dépasser sans amener les divergences, le respect des aînés et la considération de plus jeunes”, dira-t-il, tout ému de retrouver sa troupe.

Kamerhe annonce sa visite dans l’Est

Kamerhe a parlé aux siens. D’abord pour les rassurer que le meilleur est à venir. Ensuite pour annoncer son programme. Parlant du drame de l’Est, Vital a condamné les violences tout en annonçant sa tournée imminente dans la région. “Le temps n’est pas aux incantations. J’annonce ma descente dans cette partie du pays pour annoncer ma solution à la recherche de cette crise. Chacun doit contribuer à la résolution de la crise. Nous apportons notre solidarité aux populations éplorées. Ce pays béni de Dieu a la solution a tout”, a-t-il fait savoir.

Kamerhe a amorcé des consultations avec des diplomates. “Elles se poursuivront avec les autres congolais pour avoir une union sacrée des intelligences”, a-t-il déclaré.

Ouragan

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici