Ecoutez cet article

Le président de l’UNC ne voit pas une attitude “pro-rupture’ chez Joseph Kabila et Félix Tshisekedi.

La position de l’UNC sur la poussée de fièvre qui s’observe une fois de plus au sein de la coalition FCC-CACH était très attendue par l’opinion.

Le silence de l’UNC, dont le patron est la troisième personnalité de cette coalition après Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, était mal perçu par une certaine opinion qui ne comprenait pas que Jean-Marc Kabund soit seul au front face à des redoutables généraux du FCC debout comme un seul homme pour défendre leur autorité morale.

Les mauvaises langues sont allées jusqu’à soutenir que Vital Kamerhe n’a jamais coupé le cordon ombilical avec le PPRD dont il fut le secrétaire général et qu’à côté de Félix Tshisekedi, il œuvrait pour sa famille politique originelle.

En donnant enfin de la voix sur les différentes tensions qui secouent la coalition gouvernementale FCC-CACH, Vital Kamerhe vient de remettre la pendule à l’heure. « Il me semble que Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, qui sont les deux autorités morales de chaque camps, tiennent encore à cette coalition », a fait savoir le directeur de cabinet du chef de l’Etat Vital Kamerhe de retour de son voyage en Afrique du Sud où, il a conduit la délégation gouvernementale au forum sur les investissements.

Le leader de l’UNC ne voit pas dans le chef de Joseph Kabila et de Félix Tshisekedi une attitude « pro-rupture » sur leur partenariat. Vital Kamerhe a soutenu qu’il continuera à plaider pour que la coalition continue.

St Théodore Ngangu Ilenda

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici