Ecoutez cet article

Le président de la ligue des jeunes du parti du peuple pour la reconstruction et le développement PPRD confirme que l’autorité morale du front commun pour le Congo Joseph Kabila n’a jamais autorisé à aucun membre de sa famille politique d’adhérer l’Union sacrée.

“Lambert Mende dit que le président Joseph Kabila lui a demandé de soutenir le président de la République, c’était lorsque nous étions dans la coalition mais ça n ‘ engage que lui, je ne suis pas responsable de ses propos.” a déclaré Serge Kadima lors du Magazine Face à face de la radio Top Congo Fm à Kinshasa.

” Si le président Kabila devrait le dire ,il devrait le dire aux groupes c’est-à-dire, au front commun pour le Congo, pas à monsieur Lambert Mende, à ma connaissance depuis que le président Joseph Kabila est allé à Lubumbashi ,je ne sais pas ou je ne me rappelle pas que Lambert Mende a participé à une réunion autour du Joseph Kabila, alors s’il y’a des gens qui veulent justifier leur posture actuelle par des propos qui ont été tenu par Monsieur Joseph Kabila, il il y a une année lorsqu’on était dans la coalition avant que le partenaire de la coalition puisse annoncer la fin de la coalition sans signifier à son partenaire. Nous avons été surpris à la télévision” a conclu Serge Kadima.

Rappelons qu’ après avoir intégré l’Union sacrée, Lambert Mende l’ex ministre du régime Kabila , avait déclaré à la presse que c’est l’ex-président qui l’avait envoyé pour soutenir le président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi à l’Union sacrée.

Inès Ifwanga
Election-net

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici