Ecoutez cet article

« Je donne le message à tous les autres et aux dirigeants de ce pays, si vous voulez que le Katanga continue à être dans la RDC pour toujours et que nous puissions tous partager ce que vous manquez chez vous, le lait et le miel, je veux du haut de cette chair devant mon Dieu vous dire, les choses qui vous fâchent et qui vont nous ( Katangais ) pousser à couper », s’est emporté le pasteur méthodiste lors de sa prédication lors d’un culte le 16 janvier en mémoire de l’assassinat de Mzee Laurent-Désiré Kabila à Lubumbashi.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici