Ecoutez cet article

Au cours de sa première conférence de presse tenue lundi 12 avril 2021 après la publication du gouvernement, le Premier ministre Sama Lukonde a expliqué pourquoi l’exécutif national est composé de 56 ministres. A l’en croire, il espérait une réduction plus importante du nombre de ministres à hauteur de 30%.

« C’est un gouvernement réduit d’au moins 10 ministres par rapport au gouvernement sortant. Nous sommes arrivés à ce chiffre d’abord en tenant compte des forces politiques présentes au sein de l’Assemblée nationale, au-delà de ça, nous avons également tenu compte de la société civile mais aussi des personnalités politiques parce que n’oubliez pas, dans l’Union sacrée, il y a des chefs des regroupements politiques qui, avec leurs signatures ont engagé les regroupements politiques et d’autres sont des personnalités qui se sont engagées. Il fallait tenir compte de tout ça lors de la formation du gouvernement », a expliqué Sama Lukonde.

Et d’ajouter : « Il a fallu faire des arbitrages pour arriver au chiffre que nous avons aujourd’hui. C’était un exercice fait avec beaucoup de contraintes, je dois l’avouer, un exercice inédit pour moi qui était député national depuis 2006, j’ai vu dans toutes les législatures, on n’a jamais vu une majorité aussi large (391 députés nationaux) comme ça au sein de l’assemblée nationale ».

À titre illustratif pour la société civile, Madame Rose Mutombo fait son entrée au gouvernement, c’est une grande activiste, souligne le Premier Ministre Sama Lukonde et parmi les personnalités politiques, il a cité le nouveau ministre des Droits Humains ; Albert Fabrice Puela.

Le premier gouvernement d’Union sacrée de la Nation compte 57 membres y compris le Premier ministre contrairement à la précédente équipe qui avait 66 membres, Premier ministre mis ensemble, soit une réduction estimée autour de 15%.

Clément Muamba
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici