Ecoutez cet article

”Le bureau d’âge a sollicité au gouvernement 24 milliards de francs Congolais, l’équivalent de 12 millions de dollars pour organiser une session extraordinaire qui va prendre un mois. Du jamais vu en République démocratique du Congo”, dénonce à TOP CONGO FM, le député national François Nzekuye.

Ce député PPRD précise que ”3,5 millions de dollars américains pour payer les députés, 8 millions de dollars américains de frais de fonctionnement et 500 mille dollars américains de pénalités juste pour l’organisation de l’élection du bureau définitif”.

François Nzekuye se base sur une correspondance du président du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale (Photo), dont il confirme d’ailleurs l’authenticité, transmise au Premier ministre avec copie pour information au président de la République, ministère du Budget et des Finances avec un tableau annexe du questeur Aminata Namasiya.

“Le bureau d’âge doit se justifier pour nous expliquer pour quelle raison il demande autant d’argent”, tonne-t-il.

Parce que, selon lui, ”dans une session extraordinaire, sans révéler les chiffres, on paie la rémunération complète de députés et la prime des agents de l’administration publique”.

Son étonnement est d’autant plus grand parce que “ce n’est pas normal que dans une session extraordinaire qu’on puisse payer encore une fois les frais de fonctionnement, parce chaque mois l’Assemblée nationale perçoit les frais de fonctionnement. 8 millions de dollars américains affectés aux frais de fonctionnement, c’est de l’argent de trop”.

Face à ces dénonciations, le Bureau d’âge de l’Assemblée nationale, pour l’instant, n’a pas encore réagi.

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici