Le 17ème sommet de la Francophonie s’est ouvert ce jeudi 11 octobre 2018 à Erevan en Arménie. C’est le premier ministre Bruno Tshibala qui représente la République Démocratique du Congo, à ces assises.

Le principal enjeu de cette rencontre des pays francophones, est sans aucun doute la nomination de la ministre rwandaise des affaires étrangères Louise Mushikiwabo, qui devrait succéder vendredi 12 octobre à Michaëlle Jean à la tête de cette organisation.

Les 54 chefs d’État et de gouvernement qui y participent, devraient nommer par consensus, vendredi prochain, leur nouvelle secrétaire générale, Louise Mushikiwabo.

L’actuelle titulaire du poste, la canadienne d’origine haïtienne Michaëlle Jean, devrait donc sans surprise, être évincée à l’issue d’un unique mandat de quatre ans.

Rappelons par ailleurs que la République démocratique du Congo, a accueilli du 13 au 14 octobre 2012 le 14ème Sommet de la Francophonie. Les Chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se sont réunis autour du thème : « Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale ».

Créée le 20 mars 1970, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est une institution dont les membres (des États ou gouvernements participants) partagent ou ont en commun la langue française et certaines valeurs (comme, notamment, la diversité culturelle, la paix, la gouvernance démocratique, la consolidation de l’ état de droit, la protection de l’environnement).

Jephté Kitsita

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici